Les fondamentaux pour créer un espace de travail performant avec l’Intelligence Émotionnelle

Spread the love

Saviez-vous que seulement un tiers des employés aiment et s’investissent efficacement dans leur travail au sein d’une organisation ou une entreprise? S’il est important d’avoir une vision et de la partager avec des collaborateurs, il est aussi fondamental aujourd’hui de pouvoir amener chaque individu du système de travail à participer à la mise en œuvre de la vision pour une mission commune et inspirante. Comment donc créer un lieu de travail performant avec l’Intelligence Émotionnelle? Quels sont les outils de travail nécessaires pour permettre à chaque membre de notre équipe de s’épanouir tout en contribuant au développement intégral et global de l’Organisation ou de l’Entreprise? Lisez cet article pour en savoir davantage.

Les facteurs de la performance au travail

Selon l’organisation SIX SECONDS, spécialisée dans la pratique de l’Intelligence Émotionnelle, il existe 5 facteurs qui déterminent la performance des collaborateurs. Ces facteurs contribuent à 60% dans la performance au travail.

Les deux axes fondamentaux d’un lieu de travail performant

L’axe Personnes-Organisation

Ce volet implique les besoins des individus face aux besoins de l’organisation ou du groupe. Ce qui passe par une équipe de travail motivée et engagée à la cause de l’entreprise. C’est aussi la possibilité qu’à l’organisation de savoir par quelle démarche prendre pour atteindre la vision. La motivation étant le moteur qui fera décoller la machine que représente l’organisation, il est aussi capital de mettre en place un système où l’individu contribue au développement de l’organisation tout étant aussi capable de réaliser ses rêves. Pour ce faire, maintenir une équipe toujours passionnée permet à l’organisation de pouvoir développer une grande capacité d’adaptabilité, afin de pouvoir répondre aux besoins de ses clients ou de la communauté dans laquelle elle travaille.

L’axe Stratégie-Opérations  

Il s’agit ici de la vision de l’organisation à long terme et des actions à court terme. Par  stratégie, on entend la possibilité qu’à l’organisation de savoir exactement où elle va. Son pouvoir de se remémorer sa vision. En d’autres termes, Ceci définit également la capacité qu’à l’organisation de créer une vision de changement et d’y enrôler l’ensemble de ses collaborateurs. Les opérations permettent ainsi à l’organisation de travailler quotidiennement pour atteindre la vision globale. . Les opérations induisent par ricochet l’aptitude des collaborateurs à exécuter des tâches de manière continuelle pour avoir les résultats attendus par l’organisation.

Les cinq signes vitaux ou facteurs vitaux de la performance au travail

  • La confiance

« Sécurité, assurance, prise de risque, partage, possibilité dont dispose les membres de l’équipe à sortir de leur zone de confort », voilà autant de paramètres qui entrent en ligne de compte dans ce facteur. Selon Philippe HOUINSOU, Praticien Certifié de l’Intelligence Émotionnelle, ce facteur permet la créativité et la libre expression des individus. La confiance est la fondation qui soutient l’organisation et maintient les collaborateurs dans un environnement de travail pacifique et créatif.

  • La motivation

C’est la capacité à dépasser ses limites pour atteindre en un temps record les résultats attendus. La motivation permet aux collaborateurs de trouver leur propre plaisir dans l’exécution des tâches quotidiennes.

  • Le changement

A en croire les explications de Philippe HOUINSOU, lors d’une de ses présentations dans le groupe Facebook l’Infini Potentiel,  le changement est un facteur constant qui met en exergue les compétences des membres à s’adapter aux changements qui interviennent tout au long de la vie de l’Organisation. C’est aussi le degré d’innovation dont est capable l’ensemble de l’équipe.

  • Le travail d’équipe

Il est question ici du degré de collaboration et de communication entre les membres ou les collaborateurs d’une même équipe. La possibilité pour chacun de travailler avec les autres dans la simplicité et dans l’humilité pour faire face aux défis.

  • L’exécution

L’exécution met en valeur la responsabilité des membres dans une organisation. La bonne exécution passe par la reddition de compte. La facilité qu’à l’équipe de rendre compte sincèrement de chaque activité en vue d’une amélioration. La possibilité pour les membres d’exécuter chaque tâche dans le délai et de rester focaliser sur les objectifs du groupe ou de l’ensemble de l’organisation.

Source

Article inspiré par une présentation de Philippe HOUINSOU  dans le groupe Facebook l’Infini Potentiel.

Philippe HOUINSOU est Expert International chez la Fondation WORLD PEACE INITIATIVE et Certifié Praticien de l’Intelligence Émotionnelle par SIXSECONDS.

Crédit Photo : http://unsplash.com/

Facebook Comments